La mer de la Côte d'Argent

Vacances en Maremma - Argentario et Le Consortium MAREMMARE promeut et vend l'ensemble du territoire de la Côte d'Argent: Capalbio, Magliano in Toscana, Monte Argentario et île de Giglio et Orbetello

La mer de la Côte d'Argent

La Mer de la Côte d'Argent

La côte et la mer représentent, sûrement, le point de force, de la Côte d’Argent. Les kilomètres qui s’étendent de Talamone jusqu’au littoral de Capalbio, à la frontière du Latium, sont parmi les plus beaux et, sûrement, parmi les plus recherchés de la Toscane.

La côte est variée, avec ces parties sableuses entrecoupées par des falaises escarpées et par des petites grottes délicieuses. Ces caractéristiques avec les facteurs climatiques favorables, avec des étés très chauds et des demi-saisons agréables, permettent aux touristes de choisir les vacances balnéaires les plus adaptées : en partant de celles les plus naturelles et sauvages comme les baies et les criques, aux plages sableuses libres et accessibles jusqu’aux longs littoraux aménagés par des établissements balnéaires, campings et villages touristiques parfaits pour ceux qui aiment unir la mer et le divertissement.

Partant du Sud, la Ville de Capalbio présente un long littoral de sable sombre avec de longues zones libres et zones aménagées avec des établissements, bars et restaurants. L’eau est tout de suite profonde et adaptée aux amateurs de natation. La longue plage est interrompue par le petit Promontoire de l'Ansedonia qui s’avance sur la mer et poursuit avec le Tombolo de la Feniglia, et le Tombolo de la Giannella, une des bandes naturelles qui relient le Promontoire de l'Argentario à la terre ferme. Ici la nature est maîtresse : une vaste pinède luxuriante, aujourd’hui Oasis protégée par le WWF, protège une étendue de sable fin avec de l’eau peu profonde, idéale pour les enfants. La bande centrale du tombolo est complètement libre alors qu’aux deux extrémités, il est possible de profiter des multiples structures balnéaires. Il est possible d’accéder à la plage directement de la pinède, à pieds ou bien en louant un vélo (les locations sont aux deux extrémités du tombolo).

Au cœur de la Côte d'Argent, il y a le Promontoire de l'Argentario dont la côte est presque entièrement recouverte de falaises surplombant la mer qui cachent criques et petites zones sableuses de beauté particulière. Y accéder est parfois, difficile mais ce sont, sûrement des lieux uniques où pouvoir jouir d’une eau cristalline et envieuse. Louer un bateau est idéal pour découvrir ce merveilleux tronçon de littoral, riche de grottes et îlots (l'Argentarola, l'Île Rouge sur le versant de Porto S. Stefano et l’Îlot près de Porto Ercole), de vrais paradis marins pour les amateurs de la plongée en apnée et des immersions, à la découverte de merveilleuses prairies de Poseidonia et coraux.

En laissant le promontoire et en poursuivant vers le Nord, se trouve le Tombolo de la Giannella ; 8 kilomètres de plage sur laquelle s’alternent des établissements à zones libres. L’eau est peu profonde et, derrière, une large pinède protège la plage de la Route Départementale qui mène à l'Aurelia.

L’embouchure du fleuve Albegna marque la fin du Tombolo de la Giannella et le départ du littoral qui, de l’Albinia poursuit jusqu’à Talamone. Ici, à l’abri de la pinède séculaire, se trouvent les campings et les villages, pratiques car pas très loin de la connexion avec l’Aurelia mais complètement immergés dans la nature.

La côte est composée de sable très fin avec une eau claire et peu profonde sauf dans la zone, d’environ 8 kilomètres, interrompue par le Promontoire de Talamonaccio et les zones de Bengodi et de l'Osa où la mer se brise sur les falaises. Dans les alentours de Talamone, la plage redevient sableuse et accessible surtout pour les amateurs de sports nautiques grâce à la particulière action du vent dans ce tronçon.

Certainement à ne pas manquer, pour ceux qui aiment les vacances balnéaires, le littoral des îles de Giglio et Giannutri, situées à l'intérieur de l'Archipel Toscan, ainsi protégées dans certaines zones.

L'île de Giglio, riche de grès, possède une côte variée ; il y a de nombreuses criques protégées qui permettent de profiter, en plus d’une eau cristalline, une certaine tranquillité. Les plages aménagées sont situées à la fois sur le versant Est, à gauche du port, avec la plage des Cannelle, et sur le versant Ouest avec la plage du Campese, la plage la plus longue de toute l’île avec derrière, le centre d’habitation et résidentiel du même nom.

L'Île de Giannutri est moins accessible en ce qui concerne la navigation, la pêche et les plongées sous-marines car, presque complètement, considérée zone marine protégée. Même l’utilisation à terre est réglementée en été, mais permet, quand même, de profiter de deux petites criques, la Cala Spalmatoio, où il est permis d’accoster, et la Cala Maestra.

Il est préférable, cependant, si on souhaite accéder aux zones protégées, de se reporter aux instituions compétentes (dans ce cas l'Archipel Toscan) pour connaître le règlement et la possible utilisation sur place de façon à respecter et profiter des environnements uniques et, malheureusement, rares.

La mer de la Côte d'Argent
La mer de la Côte d'Argent
La mer de la Côte d'Argent
La mer de la Côte d'Argent
La mer de la Côte d'Argent
La mer de la Côte d'Argent