Nature et Environnement

Vacances en Maremma - Argentario et Le Consortium MAREMMARE promeut et vend l'ensemble du territoire de la Côte d'Argent: Capalbio, Magliano in Toscana, Monte Argentario et île de Giglio et Orbetello

Nature et Environnement

Nature et Environnement

La Côte d’Argent est un territoire fascinant et recherché, pas seulement pour la côte et la mer qui s’y brise, mais aussi pour les panoramas extraordinaires à capturer, en se promenant à travers les sentiers de campagne sur les collines dessinées par l’homme dans les vignes ordonnées et dans les zones les plus plates, vrais et propres cadres d'auteur, illuminées par de vastes champs de tournesols. C’est facile de comprendre, donc, comme la nature et l’environnement représentent une richesse immense et une force à maintenir vivante et à protéger dans la Côte d’Argent. Il y a de nombreuses zones qui sont sous la protection de l’environnement, de véritables poumons verts et une importante attraction touristique.

Le Parc Régional Naturel de la Maremme

Que ce soit la Ville d’Orbetello que la Ville de Magliano in Toscana, avec celle de Grosseto, elles sont intéressées par la plus grande Oasis Verte de la Maremme : Le Parc Régional Naturel de la Maremme. Connu aussi comme Parc de l'Uccellina, nom des montagnes qui en font partie, le parc s’étend sur 9.800 hectares qui, des collines escarpées et sauvages, descendent vers la Mer Tyrrhénienne par des rochers, plages, pinèdes, champs cultivés, pâturages et marais. L'entrée principale du parc se trouve à Alberese mais il y a aussi une porte à Talamone pour certains itinéraires. Toute la zone est riche de la flore typique des zones marécageuses et du maquis méditerranéen et parmi la nombreuse faune, le sanglier, est sûrement protagoniste et symbole du parc, en plus des renards, daims, chevreuils, porcs-épics très faciles à rencontrer dans les différents itinéraires accessibles, certains individuellement tandis que d’autres ce font avec le guide. Pour ceux qui désirent connaître et profiter de ce coin fascinant de la nature, nous vous conseillons de vous adresser directement au parc, www.parco-maremma.it, pour connaître les itinéraires disponibles (certains peuvent être temporairement fermés pour risque d’incendie), les règles de conduite et les recommandations pour le visiter de la meilleure façon possible.

Réserve Naturelle Lagune d’Orbetello Ouest

La Lagune d’Orbetello est la plus importante lagune de toute la Mer Tyrrhénienne. Elle est composée de deux parties, la Lagune de l’Est, entre le Tombolo de la Feniglia et la ville d’Orbetello et la Lagune de l’Ouest, entre cette dernière et le Tombolo de la Giannella. Créée en 1971, c’est une des oasis historiques du WWF et l’un des rares endroits où il est possible voir l’Échasse blanche qui préfère, justement, les zones marécageuses et zones humides. Les 300 hectares qui la composent, en effet, sont intéressés, en grande partie, par une lagune saumâtre où, par endroits, apparaissent des petites îles recouvertes de végétation marécageuse. Dans la zone autour du Tombolo de la Giannella, se trouve un luxuriant maquis méditerranéen alors que la rive interne de la lagune est couverte de salicorne. À l’intérieur, il y des bois de peupliers, chênes-lièges, frênes et ormes. Descendant vers le sud, toujours liés à l'oasis, se trouve le Bois de Patanella, 850 hectares caractérisés par des grandes extensions de bruyère. La position de la lagune, le long des routes migratoires, en fait un lieu idéal pour de nombreux oiseaux parmi lesquels se distinguent, en plus de l’Échasse blanche, les flamants roses, hérons cendrés et balbuzards pêcheurs. L'oasis est visitable que ce soit avec un guide ou bien de manière autonome, et pour les écoles, il a été créé le Centre d’Éducation Environnementale “A. Peccei”, au Casale della Giannella, qui se trouve au Tombolo du même nom, où les jeunes et les plus petits, peuvent s’amuser en reconnaissant et respectant l’environnement. Pour des informations plus précises et détaillées sur comment arriver, horaires et visites : http://www.wwf.it/oasi/toscana/laguna_di_orbetello/

Lac de Burano - Réserve naturelle de l’Etat

Dans le passé, le Lac de Burano était une réserve de chasse, par la suite, la politique environnementale, a fait en sorte qu’aujourd’hui n’importe qui puisse profiter d’un espace intéressant où la côte, les dunes de sable riches de maquis méditerranéen et le lac saumâtre, composent un environnement certainement unique. Deux kilomètres d’un cordon de sable relient la partie côtière à celle du marais et, le long du parcours il est possible de connaître les caractéristiques environnementales de la zone, identifier les plantes, les oiseaux et les invertébrés qui peuplent l’oasis. L'oasis du Lac de Burano se trouve dans la Ville de Capalbio et peut être visitée que ce soit avec un guide ou bien individuellement. Pour obtenir toutes les informations pour la visiter : http://www.wwf.it/oasi/toscana/lago_di_burano/

Nature et Environnement
Nature et Environnement
Nature et Environnement
Nature et Environnement
Nature et Environnement
Nature et Environnement